le shampoing sympa pour tes veuchs

Salut bande de dégénérés!

Comme d’habitude je vais rapidement raconter ma vie parce que c’est drôle (j’avoue que mon point de vu n’est pas hyper objectif sur la question mais on va dire qu’il l’est et que tout ce qui se passe dans ma vie est digne d’une série tv hyper divertissante et marrante à en tomber des escaliers. Si je vous jure que c’est possible). Bref, maintenant je vis à Lyon. Toute seule. Dans un appart rien qu’à moi. Ou je peux foutre le bordel. Ce qui me permet désormais de vaquer à certaines activités qui aurait rendu ma mère complètement dingue (comme enduire les murs de la salle de bains avec de l’argile verte), activités et expériences qui peuvent donc faire office d’articles potentiels, puisque comme vous le savez mes enfants, internet, le blogging, c’est le partage.

Après cette intro ma foi assez courte (si je t’assure celle ci est courte) (très courte même) où je n’ai pas étalé de façon plus ou moins exagérée les joies et les quelques aléas de ma nouvelle vie lyonnaise (ceci fera office d’un prochain article) (enfin je suppose), je vais entrer dans le vif du du sujet. Les veuchs. (ou cheveux si tu préfères)

sirene

Avant j’habitais à Clermont Ferrand (si si Mont Cler rpz 63 ma gueule) (pourquoi je parle comme ça?) et le niveau de pollution n’y était pas très élevé, puis j’ai débarqué à Lyon (ooooooouh l’auvergnate qui découvre la civilisation moderne, les starbucks tout ça tout ça) et on va dire que là bas c’est une autre histoire. Au bout de 2 jours mes veuchs se faisaient déjà poisseux alors que d’habitude ils mettent environ 5 jours voir plus, je me trouvais donc dans le plus grand désarroi, ne sachant que faire mis à part augmenter la fréquence de mes shampoings. C’est donc ce que j’ai fais. Mais (parce qu’il y a un « mais » sinon ça serait pas drôle frère), j’ai appris cette année à faire très attention au cosmétique que j’utilisais à savoir pas de produit testé sur les animaux, pas de sulfate, de paraben ou de graisse de phoque hydrogéné dans mes shampoings. J’ai également procédé à un grand tri dans mes trousses de toilettes, j’ai noté sur une feuille, de tête, tout ce dont je me sers. J’ai pris mes trousses, ma liste, j’ai gardé tout ce qu’il y avait sur la liste et le reste je l’ai viré ou je l’ai donné. Revenons en au shampoing, grâce à une amie j’ai finalement trouvé deux marques qui ont une compo vraiment géniales et à qui je fais totalement confiance, (il s’agit de desert essence et logona)  le coût est plus élevé mais les bouteilles ne se vident pas très rapidement et à raison de 2 shampoings par semaine on rentabilise vite l’affaire. Mais à cause de la pollution tout ça tout ça, les veuchs qui graissent plus vite donc plus de shampoings donc plus d’investissements en la matière, il a fallut que je trouve vite une solution. Puis en épluchant les sites de slow cosmétique j’ai finalement trouvé une solution à mon problème. Le shampoing à l’argile verte. En plus d’être totalement bio et écologique, ce shampoing ne vous coûtera pas plus cher qu’un shampoing du commerce et plus respectueux de votre tignasse de sirène.

vegan

Je m’en vais donc vous livrer le secret du cheveux soyeux et propre pour plusieurs jours, sans violence envers les animaux, la nature, vous même et votre porte feuille.

Tu auras besoin de:

  • 2 cuillères à soupe d’argile verte
  • 2 cuillères à soupe d’eau de rose
  • 2 cuillères à café de vinaigre d’alcool blanc (pas de panique l’odeur est masqué par celle de l’eau florale)
  • quelque goûte d’huile végétale (amande douce, noix de coco, argan…)

Ajoute tous les ingrédients dans le même ordre que ci dessus, puis mélanges jusqu’à obtenir une pâte pas trop épaisse mais assez pour qu’elle ne coule pas entre tes doigts.

Ensuite tu files sous la douche humidifier ta tignasse puis tu appliques ton shampoing sur ton cuire chevelu en massant ton crâne. Pas la peine d’en mettre sur les longueurs. Relèves tes cheveux en chignon approximatif puis laisse poser pendant 10 15 minutes le temps faire cuire des pâtes, de regarder asdf movie ou de faire un footing (heu non en fait c’est pas une bonne idée). Le temps de pose finit, tu vas tout simplement rincer tes cheveux abondamment en terminant par un rinçage à l’eau froide.

Et voilà, tes cheveux sont propres et tu es ready pour aller manger un risotto à la courge butternut!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s