J’ai essayé d’attraper les rayons du soleil

La dernière fois (en fait c’était hier soir vers minuit, j’étais dans mon lit et mes pensées partaient un peu en vrille), j’ai pensé à la mer et ses milles petits diamants qui flottent à la surface de l’eau. J’essayais souvent de les attraper puis quand j’étais persuadée que j’en tenais un , je ne savais pas quoi en faire, comme si j’avais peur qu’une fois entre mes mains il perdrait de sa beauté. Alors je le jetais loin pour qu’il rejoigne ses copains. Les petits diamants étaient simplement les reflets du soleil sur l’eau bleu, ça scintillait de partout et ça faisait scintiller mes yeux. Ces diamants étaient mes préférés parce qu’ils étaient éphémères mais bien là et la mer n’aurait pas était tout à fait la même sans eux, comme si c’était le résultat de l’union entre la lumière du soleil et la surface de l’eau. Pas de soleil, pas de diamants. Pas d’eau, pas de diamants non plus.

Vous vous demandez pourquoi je vous raconte ça? Quelle pensée philosophie s’en dégage, quelle métaphore ai-je voulu exprimer à travers ce souvenir?

Il n’y en a pas J’avais juste envie de partager ce souvenir d’enfant avec vous, avec toi. Cette article n’a pas de but précis, j’avais juste envie de m’exprimer et parler. Enfin écrire plutôt. Puis en écrivant je me suis rendue compte qu’il y a pleins de petites choses que j’ai appris ou réalisé durant ces dernières semaines. Je vais donc en faire la liste parce que ça fait longtemps que j’ai pas fais de liste et que ça commence à me manquer.

J’ai commencé à regarder Games of Thrones (GoT pour les intimes), au début je me cachais un peu les yeux devant les scènes de massacres (ok je le fais toujours) mais il n’empêche que cette série a de la gueule et moi qui n’aime pas la période médiévale, j’avoue que cette série m’a en partie réconciliée avec mes cours de 5ème et la guerre de cent ans. J’ai déjà fais la quasi totalité des tests existants tel que « à quelle maison appartiens-tu? » (JE SUIS UNE TARGARYEN, QU’EST CE TU VAS FAIRE?) cependant j’évite de lire les articles de types « les pires morts dans GoT » #unecouronned’orpourleroi et par définition de type spoiler. Pour vous donner une idée de mon niveau d’addiction, je me suis tapé toute la saison 1 pendant le weekend de l’ascension emmitouflée dans ma couette avec un bol de céréales. Cette série ayant pour but de me faire rater mon bac, j’ai donc décidé de ne pas visionner un épisode de plus avant la fin de mes épreuves.

Il y a peu de temps j’ai fais l’acquisition d’une paire d’escarpins, les talons sont larges mais c’est les plus hauts que je possède à ce jour donc je ne vous raconte pas l’épopée fascinante que j’ai eu la chance de vivre samedi dernier quand j’ai décidé des les mettre pour aider à l’accueil de mon petit théâtre chéri un soir de représentation. Bon je sens que vous brûlez d’impatience, donc en gros en rentrant j’avais tellement mal aux pieds que quand j’ai vu qu’il n’y avait personne dans la petit rue qui descend jusqu’à la place où je prends le bus, j’ai eu la présence d’esprit d’enlever mes chaussures et telle Cendrillon j’ai dévalé la rue pieds nus et bien évidement, sinon ça serait pas drôle, un groupe d’étudiants a surgit de la rue perpendiculaire à la mienne et tous ont pu se délecter du spectacle d’une folle qui crapahute dans les rues, ses escarpins à la main. Voilà.

Ce mois ci j’ai eu 18 ans. Je ne ferais pas de topo « 18 ans l’âge de la maturité (MDR) et des responsabilités » je l’avoue en toute franchise je redoutais un peu ce moment mais au final le 6 Mai à 23h55 j’étais en train de sauter partout dans mon appart et quand j’ai vu 00h00 sur l’écran du micro onde je suis rentrée dans la chambre de ma maman et d’une voix hystérique j’ai clamé: « Maman j’ai 18 ans!!!! » Au final je me sens plutôt fraîche et à chaque occasion je peux sortir l’ultime réplique: « Je m’en fout je suis majeure », ce qui n’a pas de réelle utilité dans certaines circonstances mais bon, c’est cool de se le rappeler. Je crois que ce qui m’a fait passer ce cap avec joie et bonne humeur c’est en partie grâce à la super journée que j’ai passé, la matin j’ai commencé par un muffin framboise chocolat blanc devant un épisode de GoT, puis resto surprise avec ma maman et mes frangines. Après mangé je suis allée faire un tour en ville en solo parce que c’est un de mes trucs, j’aime traîner en ville toute seule, faire les boutiques que je veux, passer 40 min dans le magasin bio du coin si ça me plaît et là c’était encore mieux, je me sentais trop fraîche parce que j’avais 18 ans. Pour couronner le tout il faisait un temps magnifique et j’ai passé la soirée avec les filles au Salvation Jane notre repère. Voilà j’ai fais un pavé sur la journée de mes 18 ans, j’espère que vous êtes heureux d’être là.

J’ai appris qu’on peut faire un blocus à trois. Et quelques poubelles. Parfaitement. Je vous explique rapido le contexte, fin Mars nous étions censé passer le bac blanc, mais un concours de circonstances a fait qu’il tombait en pleine période de polémique « loi El Khomri ». Petit schéma: Loi El Khomri = français pas contents = manifs + blocus = excellente raison de rater les cours. Nos copains les secondes et les premières ont donc décider de bloquer le lycée pendant la semaine du bac blanc, car c’est mieux de glander chez soi ou de danser devant le lycée plutôt que de passer son bac blanc ou emmerder ses aînés (ce qui a par ailleurs créer des groupes pro blocus et anti blocus sur facebook sauf que dans chacun des groupes il y avait des espions qui rapportaient des infos au camp adverse… BLOCUS A JEANNE D’ARC, ENTRE AMOUR ET TRAHISON,LA NOUVELLE SÉRIE A NE PAS MANQUER) bref, deux mois plus tard on pensait que c’était terminé mais, coup de théâtre, un autre blocus s’est annoncé la semaine dernière, et quand je suis passée devant le lycée (car on pouvait tout de même entrer par un autre portail), il y avait 3 (oui oui 3) branquignols assis sur des poubelles devant la porte du lycée. Je suis contre la loi El Khomri, je suis pour les manifs et le fait qu’on use de nos droits pour nous faire entendre et clamer haut et fort ce qui nous semble juste. Mais par pitié, organiser des blocusbarbecues juste pour rater les cours c’est non.

J’ai réalisé pour la  énième fois, que ma famille est extraordinaire. Le weekend avant mon anniversaire (qui était par ailleurs le weekend d’anniv de mon frère et mes sœurs), ma famille m’a fait une surprise, ils m’ont emmené à center parc et je crois que j’ai passé un des meilleurs weekend de toute ma vie. Ils ont absolument tout fait pour qu’on passe de supers moments ensemble et ont fait un combo gagnant de ce qu’on prévoit de faire depuis une éternité sans jamais trouver la date adéquate en deux jours on a pu: faire un atelier sushis, jouer au bowling, faire un parcours d’accrobranche, descendre les toboggans aquatiques, jouer au trivial poursuit Disney (ma mère a d’ailleurs pu découvrir un esprit de compétition qu’elle ne me connaissait pas). En plus ma belle sœur a cuisiner une tarte chococo, tarte divine, adorée, chérie, vénérée; bref le gâteau d’anniversaire le plus parfait que je pouvais espérer. C’était fabuleux de pouvoir se réveiller le matin avec toute la family, passer du temps à se raconter des anecdotes sur notre enfance, rire, chanter, s’occuper de Max, et profiter, profiter, profiter de la merveilleuse famille dans laquelle je suis tombée.

Cela fait quelques temps que j’y pense, que je griffonne sur mes cahiers en me disant que peut être, puisque que je suis une fille qui a atteint la majorité (ouiiiii), je vais éventuellement me faire tatouer. J’ai des idées, j’ai mes raisons, je sais que je ne regretterais pas vu les significations que mes tatouages porteront (si tatouages il y a car je le précise une fois de plus je n’ai pas pris de décision catégorique). Je réfléchis parce que j’ai peur d’avoir mal, que le tatouage soit raté ou autre réjouissance de ce type. Je vais donc attendre encore un peu puisque d’abord je ne suis pas prête à investir financièrement parlant dans un tel projet puis j’aimerais savoir si dans 1 an je suis encore déter ou si c’était juste une envie subite qui me passera.

La mifa si vous passez par ici, sachez que ceci n’est qu’un rêve, un songe, une pensée, un concept, une illusion, une spéculation qui ne prendra la forme de projet concret qu’après mûre réflexion de ma part. 

J’ai découvert le mot Aphorisme et j’aime bien sa sonorité.

“On écrit pour ne pas mourir entièrement, pour ne pas mourir tout de suite puisque tout dépérit. Et je crois que parmi toutes ces raisons, les deux raisons les plus fortes d’écrire sont bien celles-ci: faire partager aux autres l’étonnement, l’éblouissement d’exister, le miracle du monde et faire entendre notre cri d’angoisse à Dieu et aux hommes faire savoir que nous avons existé.” Eugène Ionesco

J’ai décidé de finir mes articles par une citation, quand j’entends ou que je lis des choses jolies et qui me touchent, j’ai envie de les partager parce que ça en a le mérite.

Théâtralement votre.

Publicités

3 réflexions sur “J’ai essayé d’attraper les rayons du soleil

  1. TEAM98 MAGUEULE ! x) C’est cool ton article 😉 Je crois que je suis aussi une Targaryen je ne me rappelle plus très bien mon test mais je me rappelle que j’étais très fière x)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s