Si tu as 5 minutes à perdre

Ça doit bien faire 3/4 d’heure que je suis debout, mes pieds sont gelés et je me tâte à aller me traîner jusqu’à la cuisine pour faire du thé. Sachant que la cuisine se trouve dans la pièce à côté de celle où je me situe actuellement, vous pouvez constater le degré assez conséquent de ma flemmitude en ce samedi de février. Mais cette fois ci j’ai une bonne excuse: je suis en vacances! C’est peut être pour cette raison que la première chose que j’ai eu envie de faire ce matin c’est de prendre mon ordi et de vous écrire un article qui parlera de ma vie. Rassurez vous je n’ai pas été prise d’un violent élan de narcissisme cependant j’ai beaucoup de choses plus ou moins intéressantes à raconter et j’avais envie de les écrire.

Cette nuit j’ai dormis 9h. Ô joie, bonheur, délice, ravissement! Pour vous éclairer un peu sur mon état d’exaltation, ça doit bien faire 1 mois que je dors près de 5h par nuit (en soi 5h ce n’est pas un drame, mais pour moi ça l’est et il s’agirait même d’une tragédie du sommeil). En même temps ma chère Léa, quelle excellente idée de te coucher à 1h du mat la veille d’un contrôle et de te lever à 6h pour finir ta dissert d’histoire et réviser un peu tes fiches! Mais je me suis promis, avant de prendre la décision de rentrer à l’aube, que je ne me plaindrai point et je me lèverai dès que mon réveil sonnera pour m’annoncer: Bon Léa, hier c’était bien sympa on a rigolé et tout, mais maintenant faut assumer les conséquences de ses actes et se mettre au boulot. Bien sûr ce ne fût qu’une exception, n’allez pas croire que je me ballade tous les soirs jusqu’à point d’heure alors que je sais pertinemment qu’un bac blanc m’attend le lendemain!

Hier quand la fin des cours a sonné, on s’est tous barré du lycée en rigolant comme des possédés et en se faisant des câlins comme si c’était la dernière fois qu’on se voyait alors qu’en fait il s’agit juste des vacances de février et dans deux semaines nous reprendrons tous nos places bien gentiment. Sauf que depuis Janvier il y avait cette frénésie de la course à la bonne note qui ne nous lâchait pas. Il fallait à tout prix penser à soigner notre dossier et travailler comme des forcenés semblait être la seule solution… Maintenant c’est finit. Le deuxième trimestre touche à sa fin et le troisième ne compte pas sur le dossier donc on peut considérer que maintenant il n’y a que le bac qui compte. Alors même si il reste encore un bout de chemin à faire avec le précieux diplôme à la clé, la pression du « soigne ton dossier sinon aucune école ne voudra de toi! » va doucement s’estomper. C’est pour cette raison qu’on était tous si heureux hier soir. Comme quand on enlève toute la vapeur qui se trouve dans une cocotte minute.

Cette semaine j’ai vu disparaître avec grande tristesse, la dernière source de lumière qui éclairait ma chambre. Je crois qu’une malédiction s’est abattue sur nous (moi et mes lampes) parce que c’est la troisième qui rend l’âme en l’espace de deux mois. Présentement  je suis en possession de trois lampes et aucune des trois ne fonctionne ce qui signifie que le matin, quand le soleil n’est pas encore levé, je suis obligée d’allumer la lumière de l’entrée pour éclairer ma chambre. Ma vie est tout à fait passionnante c’est pour ça que je vais continuer à vous la raconter.

 

Ce soir on va fêter l’anti-saint-valentin avec les filles, je sais ce terme donne l’impression que quatre rageuses vont passer leur soirée à clasher sur la gueule des connards qu’elles ont pu rencontrer mais il n’en est rien! Nous allons juste sortir boire un verre entre copines, rigoler et… clasher sur la gueule des connards qu’on a pu rencontrer…  Quoi qu’il en soit, la dernière fois qu’on s’est retrouvé toutes les quatre on a finit plié en quatre à se raconter nos pire VDM, petites perles dont j’aurais la bienséance de ne pas révéler ici, dehors il y a même un type qui est venu nous voir pour nous demander de parler un peu moins fort, et je ne vous répéterai pas non plus ce que lui a répondu une de mes amies alors que j’essayais de l’entraîner loin du bar et la suppliant de se calmer.

Je suis encore en pyjama, j’étais censée aller à la piscine mais comme c’est les vacances j’aurai tout le loisirs de m’y rendre en début de semaine et je vais plutôt me préparer à manger. Bien Léa bien! 

Les images n’ont rien à voir avec l’article mais je les adore et un peu de magie c’est toujours bon à prendre 😉 Elles sont de Lorelay Bove et Mary Blair.

Publicités

2 réflexions sur “Si tu as 5 minutes à perdre

  1. Ahahaha, je me souviens de ce sentiment de soulagement du « c’est bon, on peut avoir un 0, il ne comptera pour les dossiers MOUAHAHAHAHA » mais il n’a rien à voir avec le sentiment du « oh punaise, ça y est, j’ai mon BAC ! GOODBYE SUCKERS »
    Profite bien de tes vacances, la dernière ligne droite est la plus chiante (mais on a déjà dû te le répéter 😉 )

    Aimé par 1 personne

  2. Ah ça pour en profiter! Je vais me faire plaisir ^^
    C’est bizarre de se dire qu’il ne reste que 4 mois avant la fin (bon allez 3 mois parce que Juin ne compte pas vraiment) mais aussi avant le début de quelque chose de totalement nouveau 🙂
    Merci pour ton passage ici, c’est adorable!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s